• Français

Retour sur le séminaire énergétique de Madagascar

Retour sur le séminaire énergétique de Madagascar

20 nov. 2017

Retour sur le séminaire énergétique de Madagascar

posté par: communication

Les 9 et 10 novembre 2017 a eu lieu dans la capitale Antananarivo, le séminaire sur « les solutions de l’expertise française aux problèmes énergétiques à Madagascar ». Le Groupe Cap Sud revient sur ces 2 jours de discussion.

Organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrialisation France-Madagascar et l’Ambassade de France à Madagascar, ce séminaire a réuni une cinquantaine d’entreprise malgaches, une trentaine d’entreprises françaises et de nombreux organismes tels que le ministère de l’énergie, l’ADER – l’Agence de Développement de l’Electrification Rurale ou encore la JIRAMA – Compagnie nationale de l’eau et de l’électricité.

Le manque de financement et les difficultés d’approvisionnement et de distribution de l’énergie au sein de la JIRAMA ont été considéré comme les principales raisons responsables des problèmes énergétiques qui touchent l’ensemble de Madagascar. Autre élément important pointé du doigt, c’est l’incapacité de l’électrification rurale dans l’état actuel des choses, ainsi, les fonds d’investisseurs en font une de leurs priorités.

Cet évènement a aussi été marqué par la présence des bailleurs de fonds notamment la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Union Européenne (UE), ou encore la Banque Mondiale  ; qui ont soulignés la puissance de leur engagement financier au profit de l’essor énergétique de la Grande île.

Pour Madame   Véronique VOULAND-ANEINI, Ambassadrice de France à Madagascar, ce séminaire s’inscrit dans la continuité de la Conférence des bailleurs et investisseurs, qui s’est tenue à Paris en décembre 2016 « nous nous situons aujourd’hui dans le temps de la concrétisation et donc la réalisation de ces projets d’investissement ».
Dans ce sens, le chef de délégation de l’UE, Franck PORTE, a annoncé que sur la période 2014-2020 la valeur des investissements réalisés dans le développement des énergies renouvelables et l’amélioration des infrastructures à Madagascar atteindra les 500 M€.
Monsieur Amadou HOTT vice-président de la Banque Africaine de Développement en charge de l’énergie déclare que la BAD investira 400 M$ au sein d’entreprises proposant des projets de moins de 25 MW.

Parmi les 34 entreprises françaises œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables et présentes au séminaire, le Groupe Cap Sud – Gavriane est fier d’avoir été sollicité pour présenter ses activités et son savoir-faire. Stéphane GILLI – Président Directeur Générale du Groupe a donc exposé la capacité de Cap Sud Madagascar, filiale du Groupe Cap Sud à accompagner les entreprises locales dans leurs développement énergétiques. Aussi bien en proposant des prestations clé-en-main comprenant l’étude, le financement, l’installation et la maintenance de système photovoltaïque, que dans la formation des populations locales au niveau technique .
Après notre intervention, 5 entreprises Malagasy nous ont sollicité pour étudier un potentiel partenariat.
Cap Sud Madagascar a aussi répondu à un appel d’offre lancé durant ce séminaire pour l’installation d‘une centrale photovoltaïque de 25 MW « Herin’ny Masoandro » dans le cadre du programme Scaling Solar.

Ce séminaire énergétique, riche en échange et en rencontre, prouve qu’il y a une réelle volonté de la sphère publique et privée d’accompagner la Grande Île dans sa transition énergétique.